Evaluation multisectorielle rapide des besoins humanitaires 29-30 septembre 2021, Bocaranga, Préfecture de l’Ouham-Pendé

Date
-
Frequency
Other
Collection Method(s)
Focus group discussion
Observation
Key findings
Entre le 25 et le 27 septembre 2021, 343 familles soit 1 715 personnes, composées majoritairement des femmes et des enfants, sont arrivées à Bocaranga et ont été accueillies dans des familles. Elles fuyaient des opérations militaires dans les villages Bézeré, Borodoul, Doko, Koui (Koui – Mbella, partie nord de Koui) et Lételé les 21-23 septembre 2021.
• Une partie des ménages ayant déplacé leurs bétails est restée à la périphérie de la ville de Bocaranga au PK5. Un déplacement progressif de masse était en cours au niveau de Bocaranga et ses environs au 29-30 septembre 2021.
• Sept groupements de Bocaranga ville ont accueilli les personnes déplacées, notamment les groupements Haoussa, Ganza, Belke, Bidanga, Kodi, Djonk/Farawine et le PK 5 à la sortie sud-ouest.
• Ces personnes déplacées et les familles hôtes ont des besoins multisectoriels, notamment en vivres, NFI, santé, abris/bâches et protection.
Leading/Coordinating Organization(s)
Simulation - OCHA
Methodology
• Organiser des focus groupes (hommes, femmes et jeunes leaders et uniquement avec des femmes) pour comprendre l’impact de choc sur les populations ;
• Observation de l’habitat immédiat et des structures sociocommunautaires de bases ;
• Réunions avec les responsables sanitaires et scolaires et les autorités locales.
Subject/Objective
• Evaluer la situation humanitaire des personnes déplacées arrivées entre le 25 et 27 septembre 2021 et installées dans les familles hôtes à Bocaranga ;
• Profiler et enregistrer des personnes déplacées internes installées.
Theme(s)
Multi-Cluster Initial Rapid Assessment
Location(s)
Central African Republic > Ouham Pendé > Bocaranga
Operations
Central African Republic
Assessment report